Dossier Scientifique Hémorroïdes

Hémorroïdes

CHIFFRES CLÉS

Avoir des hémorroïdes peut être un sujet tabou. Peu en parlent, beaucoup en souffrent ! En effet, environ 3 adultes sur 4 âgés de plus de 50 ans ont déjà eu des hémorroïdes¹. Les principales causes peuvent être la constipation et la perte de tonus des tissus avec l’âge.

1 « Hemorroides – Síntomas y causas – Mayo Clinic ».

DÉFINITIONS

Les hémorroïdes sont des formations de veines dilatées situées autour et à l’intérieur de l’anus ou le rectum, provenant d’une mauvaise circulation veineuse. Il est normal que les veines de la région anale se gonflent légèrement au moment de la défécation. Mais contrairement aux veines normales, les hémorroïdes restent dilatées en permanence. Les problèmes apparaissent lorsque survient une crise hémorroïdaire, causée par une dilatation anormale de ces veines.

Il existe deux types d’hémorroïdes :

  • Les hémorroïdes internes se forment dans l’anus ou la partie inférieure du rectum. Elles forment une petite protubérance.
  • Les hémorroïdes externes apparaissent sous la peau, au niveau de l’anus. Elles peuvent causer une enflure dans la région. Elles sont plus sensibles que les hémorroïdes internes.

 

Habituellement, une crise d’hémorroïdes dure quelques jours, puis les manifestations se résorbent.

La plupart des personnes qui souffrent d’hémorroïdes parviennent à soulager les désagréments avec divers soins maison. Mais il arrive cependant que des hémorroïdes génèrent des douleurs persistantes ou un inconfort presque permanent.

CAUSES

Les causes peuvent être variées : l’âge, la prédisposition familiale, les troubles du transit, l’obésité, un foie saturé, sont autant de facteurs pouvant participer à l’apparition d’hémorroïdes.

Le mode de vie y est aussi pour beaucoup : la sédentarité (le fait de rester longtemps en position assise ou debout), l’alimentation (épices, café, thé, tabac), la déshydratation, ou encore soulever des objets lourds, sont également des causes à ce type de crise.

Enfin, cela est également fréquent chez les femmes enceintes.

MANIFESTATIONS

Pendant une crise hémorroïdaire, il existe un ensemble de manifestations désagréables, qui peuvent varier d’une personne à une autre. Généralement, on parle d’une sensation de brûlure, de démangeaison ou d’inconfort dans la région anale, de saignement et de légère douleur au moment de la défécation, d’une sensation que l’intérieur du rectum est enflé, ou encore un suintement de mucus par l’anus.

CONSEILS

En cas de crise hémorroïdaire, quelques gestes simples peuvent soulager ces manifestations :

  • – Avoir une hygiène anale impeccable
  • – Limiter les irritations avec du papier hygiénique trop sec
  • – Appliquer du froid (serviettes, compresses ou bain de siège)
  • – Eviter les aliments qui peuvent irriter les muqueuses (café, thé, épices, moutarde, alcool…)
  • – Consommer des fibres pour éviter les constipations
  • – Eviter les efforts conduisant à une augmentation de la pression sanguine (porter des objets lourds)

Phytologie et ingrédients d’intérêt

En complément de ces conseils d’hygiène, certains ingrédients naturels vont présenter des propriétés intéressantes pour accompagner et soutenir l’organisme lors de troubles hémorroïdaires. Ces ingrédients ne se substituent en aucun cas à un traitement médical, c’est pourquoi il est indispensable de consulter un médecin. La liste de ces ingrédients n’est pas exhaustive, mais donne une idée de solutions naturelles pour aider à faire face et contribuer à soulager lors de périodes de troubles hémorroïdaires.

Le Marronnier d’Inde est originaire des forêts d’altitude des Balkans jusqu’à l’ouest de l’Asie dans l’Himalaya.

Il est constitué, entre autres, de saponides, utiles en cas de situations inflammatoires, et de coumarine, substance agissant sur la microcirculation, avec des propriétés fluidifiantes intéressantes en cas d’œdème.

De nombreuses études ont confirmé que le Marronnier d’Inde en usage interne possède des propriétés d’intérêt dans les situations de troubles veineux tels que les hémorroïdes.

Le Marron d’Inde est déconseillé chez les personnes sous anticoagulant.

L’Hamamélis est originaire du Canada et de l’est des Etats-Unis. De nos jours, on le trouve communément en Europe. Il est également appelé « Le noisetier des sorcières » et était un remède traditionnel chez les indiens d’Amérique du Nord qui l’utilisaient en décoction d’écorce pour faire face à diverses situations inflammatoires. »(3)


L’Hamamélis contient une grande quantité de tanins ayant une action astringente (se dit d’une substance qui resserre et assèche les tissus, et peut faciliter leur cicatrisation), c’est pourquoi cette plante peut soutenir l’organisme dans les situations de troubles hémorroïdaires. L’Hamamélis contient aussi des flavonoïdes, substances d’intérêt lors de périodes inflammatoires. Il peut ainsi se montrer précieux dans des situations de troubles circulatoires tels que les varices ou les hémorroïdes.

(3) Paul Serin, LAROUSSE des plantes médicinales.

Le Petit Houx peut aussi être appelé le « Fragon ». Il pousse en Europe, Asie mineure et Afrique du Nord.

Il est constitué, entre autres, de saponides contenant de la ruscogénine, connue pour ses propriétés intéressantes lors de périodes inflammatoires.

Le Petit Houx est un remède en Allemagne connu pour ses bénéfices lors de troubles veineux tels que les varices et les hémorroïdes.

De nombreuses recherches ont attesté de l’intérêt particulier de la plante dans les domaines circulatoires comme les hémorroïdes (4) et l’insuffisance veineuse. (5,6,7,8)

Le Petit Houx est déconseillé pour les femmes enceintes.

(4) Bennani A, Biadillah MC, et al. Acute attack of hemorrhoids: efficacy of Cyclo 3 Forte® based on results in 124 cases reported by specialists. Phlebologie 1999;52:89-93.
(5) Lucker P, Jost V, et al. Efficacy and safety of ruscus extract compared to placebo in patients suffering from chronic venous insufficiency [abstract]. Phytomedicine. 2000;7(suppl 2):P-155
(6) Vanscheidt W, Jost V, et al. Efficacy and safety of a Butcher’s broom preparation (Ruscus aculeatus L. extract) compared to placebo in patients suffering from chronic venous insufficiency.Arzneimittelforschung. 2002;52(4):243-50.
(7) Boyle P, Diehm C, Robertson C. Meta-analysis of clinical trials of Cyclo 3 Fort in the treatment of chronic venous insufficiency.Int Angiol. 2003 Sep;22(3):250-62.
(8) R.M. Facino and coll., Arch. Pharm. (Weinheim)328, 720-724 (1995).

Le Cassis se développe dans les bois humides.

Ses feuilles et ses bourgeons sont riches en flavonoïdes, tanins et vitamines. Elles vont contribuer à atténuer les désagréments rencontrés lors de situations inflammatoires.

Cette propriété a été démontrée par de nombreuses études. (9,10,11)

La feuille est contre-indiquée dans le cas d’œdèmes liés à une insuffisance cardiaque ou rénale.

(9) N Garbacki, M Kinet, B Nusgens, D Desmecht and J Damas – Proanthocyanidins, from Ribes nigrum leaves, reduce endothelial adhesion molecules ICAM-1 and VCAM-1 – Journal of Inflammation20052:9
(10) Garbacki N, Tits M, Angenot L, Damas J. Inhibitory effects of proanthocyanidins from Ribes nigrum leaves on carrageenin acute inflammatory reactions induced in rats. BMC Pharmacology. 2004;4:25. doi:10.1186/1471-2210-4-25.
(11) Tabart J, Franck T, Kevers C, Pincemail J, Serteyn D, Defraigne JO, et al. Antioxidant and antiinflammatory activities of Ribes nigrum extracts. Food Chemistry 2012, 131:1116-1122

L’Oranger est un arbuste fruitier cultivé dans les pays méditerranéens. Son fruit est l’Orange douce, à ne pas confondre avec l’orange amère.

L’Orange douce est constituée principalement de bioflavonoïdes, reconnus pour leurs propriétés antioxydantes,mais aussi pour leur intérêt lors de troubles inflammatoires (12) et pour leur rôle de protection des cellules des parois veineuses. Ils pourraient avoir une influence bénéfique sur la réduction de la perméabilité des vaisseaux sanguins, phénomène rencontré en cas d’hémorroïdes, de varices, de bleus… Ils aident aussi à augmenter l’activité des vitamines A et C.

(12) Benavente-Garcia O, Castillo J. Update on uses and properties of citrus flavonoids: new findings in anticancer, cardiovascular, and anti-inflammatory activity. J Agric Food Chem 2008;56:6185-205.

La vitamine C est connue pour son effet antioxydant et donc protecteur, puisqu’elle contribue à protéger les cellules contre le stress oxydatif. Elle aide le corps à la bonne formation de collagène pour assurer le fonctionnement normal des vaisseaux sanguins. Elle présente donc un intérêt tout particulier pour le maintien de la bonne santé des vaisseaux.

La liste de ces ingrédients n’est pas exhaustive, mais donne une idée de solutions naturelles pour aider à faire face et contribuer à soulager lors de périodes de troubles hémorroïdaires.

MENU