Confort Intérieur

Le microbiote : Pourquoi il fait tant parler de lui
  • Dossier scientifique
Dossier scientifique
CHIFFRES CLÉS
DÉFINITION
SON RÔLE
CONSEILS
CHIFFRES

CHIFFRES CLÉS

La prévalence des inconforts digestifs chez les Français est très importante. Ils seraient 70% à souffrir d’inconforts digestifs divers. Parmi les inconforts les plus importants, on retrouve notamment des émissions de gaz, des maux d’estomac, des flatulences, des sensations de mauvaise digestion, de la constipation, une aérophagie, une mauvaise haleine ou une évacuation incomplète des selles¹

¹Frexinos J. et al., Gastroenterologie Clinique Et Biologique, 1998

DÉFINITION

MICROBIOTE : DÉFINITION

Le microbiote, qu’est-ce que c’est ?

C’est l’ensemble des micro-organismes, essentiellement des bactéries, présents dans notre tube digestif.

Il en existe plusieurs : au niveau de la peau, de la bouche ou encore du vagin, mais c’est le microbiote intestinal qui est le plus abondant. Il est évalué à environ 10 000 milliards de bactéries, soit 10 fois plus que le nombre de nos cellules dans notre corps. La flore intestinale d’un individu est constituée en moyenne de 2kg de micro- organismes¹.

Certaines bactéries, comme les lactococcus, les lactobacilles et les bifidobactéries, vont avoir un impact positif sur la santé de l’hôte, en assurant une protection contre les infections. À l’inverse, des bactéries telles que Staphylococcus aureus, Clostridium difficile ou certaines Escherichia coli vont avoir tendance à provoquer des infections et divers troubles dans l’organisme du fait de leur caractère pathogène²

Le microbiote est propre à chaque personne : il dépend de notre alimentation, de notre mode de vie, et aussi de notre patrimoine génétique³

 

¹Burcelin R. et al., Inserm – La science pour la santé, 2016

²Landman and Quévrain, La revue de médecine interne, 2016

³Rothschild D. et al., Nature, 2018

SON RÔLE

SON RÔLE

Il a de nombreux rôles dans le processus de digestion et sur le système digestif. Il permet, entre autres¹ :

• L’assimilation des nutriments et l’absorption des minéraux

• La synthèse de certaines vitamines

• La réduction du risque de certaines situations d’inconfort intestinal et urogénital

• Le bon fonctionnement du système immunitaire

De nombreux facteurs peuvent déséquilibrer le microbiote intestinal : le stress, un déséquilibre alimentaire, un traitement antibiotique ou une infection, par exemple² ³

On parle alors de dysbiose, qui peut conduire à certains désagréments comme les troubles digestifs4.

 

¹Kamada N et al., Nature Immunology, 2013

²Hawrelak J. and Myers S., Alternative Medicine Review: A Journal of Clinical Therapeutic, 2004, Daniela Graf and others, Microbial Ecology in Health and Diseases, 2015

³Gao X et al., Proceedings of the National Academy of Sciences, 2018

4Petersen C., and Round J., Cellular Microbiotlogy, 2014

CONSEILS

CONSEILS

Pour éviter ce type de désagrément, il est nécessaire d’adopter une bonne hygiène de vie. Un manque de fibres, un régime riche en graisses ou en protéines, a tendance à réduire la quantité de bactéries bénéfiques au niveau de la flore intestinale. Les aliments riches en souches microbiotiques vont impacter positivement le microbiote, en enrichissant la flore en bonnes bactéries. Les produits fermentés (yaourts, olives, cornichons, kombucha, kéfir, etc.) sont les aliments incontournables qui favorisent un bon microbiote.

Une supplémentation en souches microbiotiques peut également sembler intéressante¹.

¹Mengeri E., Journal of Clinical Gastrpenterology, 2008

    Cart
      Cart